English | Italiano

Il contenuto di questa pagina richiede una nuova versione di Adobe Flash Player.

Scarica Adobe Flash Player

Annie Neuburger

J’ai rencontré Luciano pour la première fois en 1968 à l’occasion du premier festival des SMIP (Semaines Musicales Internationales de Paris, ancêtre du Festival d’Automne) pour lequel je travaillais sous la direction de Maurice Fleuret. Peu de temps avant, j’avais découvert Laborintus II que dirigeait Diégo Masson... et ce fût le premier choc!
Puis Luciano m’a demandé si je voulais travailler pour lui comme “agent” pour la France. J’ai bien sûr accepté avec joie… et un peu d’angoisse et ce furent des années si riches sur le plan amical et artistique.
C’est ainsi que j’ai connu sa famille, ses enfants, sa chère Talia..., Radicondoli où je le vois encore sur “sa” terre, dans ses vignes et où il est encore dans le petit cimetière qui surplombe la campagne.
Arrivederci Luciano et merci pour tout!

Annie Neuburger